Servizi

Les violations du droit international humanitaire

Par: “Comité Islamique du Croissant International 27ème Session” – 29 février 2012 Chypre Nord

Monsieur le Président du Croissant Rouge Turque de la République de Chypre Nord,
Monsieur le Président du Croissant Rouge Turque,
Chers amis et collègues du Comité islamique du Croissant International et du Mouvement International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge,

Je serai très bref, aussi parce-que mon intervention n’était pas prévue. Avant tout, donc, je veux remercier les organisateurs pour m’avoir donné la parole.
Je parle comme un volontaire de la Croix Rouge Italienne, même si je suis membre de la Commission Permanente au nom de laquelle je ne suis pas autorisé à parler.

Ce matin nous avons eu une séance très bien organisée et très importante, avec des relations enrichissantes: je ne connaissais pas les principes de la Sharia et je ferais de mon mieux à l’avenir à fin que dans mon Pays et dans les Pays occidentaux on ne parle pas de la Sharia d’une façon limitée ou instrumentale.

Nous devons combattre partout dans le monde le préjudice et l’ignorance qui portent aux confrontations et aux guerres.

Surtout, nous devons investir sur les jeunes. Je rappelle que les camps de jeunes ne coûtent rien et que un jour de vol d’un hélicoptère qui fait la guerre coûte beaucoup plus qu’un meeting international de jeunes de la Croix Rouge et du Croissant Rouge.

Une vieille dame de la Croix Rouge Italienne, Mme Fanfani, qui à été aussi Vice-présidente de la Ligue, disait toujours: «c’est beaucoup mieux aller une fois qu’écrire des dizaines de lettres». C’est vrai!
Aujourd’hui j’ai appris des chose que ne savais pas, même si je suis habitué à lire tous les dossiers que me sont soumis.

Vous êtes tous des éminents juristes: nous pouvons prendre tous des décisions très bien rédigées du point de vue juridique, mais qui ne sont pas acceptables d’un point de vue politique ou, ce qui est encore pire, d’un point de vue humaine.

Nous sommes part du plus grand Mouvement humanitaire du monde et l’Humanité est le premier et le plus importante des 7 Principes Fondamentaux.

Toute décision qui concerne lune partie du Mouvemente doit respecter les sentiment de tous. Nous avons écouté ce matin que quelquefois ce n’a pas été le cas.

Pour être plus concret, je pense que n’avoir pas répondu aux premières lettres du Croissant Rouge Cipriote qui demandaient au CICR d’être reconnu a été une erreur. Je crois toutefois que la situation a évolué dans les derniers temps et que maintenant la problématique de la Croix Rouge et du Croissant Rouge dans l’île de Chypre est entrée définitivement dans l’agenda du Mouvement.

Les deux institutions de Genève doivent avoir bien clair qu’il y a une entité qui est plus importante que chacun de nous et cette entité s’appelle le «Mouvement». Nous devons renforcer dans le monde entier le concept du Mouvement.

Le Mouvement est une valeur ajoutée pour lequel nous devons tous travailler. Je n’aime pas ceux qui parlent du CICR et de la Fédération comme des Institutions indépendantes. Non! Le Mouvement est plus important du CICR, est plus important de la Fédération et des Sociétés Nationales.
Pour l’avenir, nous sommes tous appelés a travailler pour le Mouvement qui est notre maison commune.

,